Matexi 2020 : Moins de bâtiments, mêmes dégâts.

Matexi remet une demande de permis vide la veille du changement de législation

Les recommandations de l’AWAP sont devenues contraignantes, Matexi joue sur les dates avec un dossier vide, à compléter par la suite.

L’AWAP nous a confirmé qu’elle a remis un avis NÉGATIF sur les constructions demandées. Le collège n’en a pas tenu compte.

Contrairement à ce qu’affirme le collège “nous allons sanctuariser 36ha sur les 38”, il ne s’en donne pas les moyens; aucun changement d’affectation du plan de secteur n’a été effectué, et pas d’expropriation en vue pour récupérer le fort.


Le projet demandé par Matexi se situe sur une ZACC

Pour rappel, une ZACC est une zone sans affectation définitive au plan de secteur.

La ville à l’opportunité d’affecter le sol non pas à la construction, mais à la préservation d’un espace fortement boisé.

Aucune vision d’ensemble n’a été étudiée concernant l’impact à long terme de laisser un tel projet se faire.

Elle accepte une modification de voirie “sans présager de l’acceptation du projet”. A quoi bon créer une voirie si le projet est refusé?


Gros problème de mobilité

Le quartier est incapable d’absorber la quantité supplémentaire de véhicules généré par de nouvelles constructions. Il y a très peu d’accès, les rues sont étroites et la N3 est déjà embouteillée aux heures de pointe.

Le Thier de la Chartreuse est en circulation locale et ne peut pas être considéré comme voie de sortie.


Urbanisme anarchique et projet démesuré

Les bâtiments dépasseront de plusieurs mètres les plus hautes maisons actuelles du Thier de la Chartreuse.

Pourtant, le SOL définit que les gabarits seront fixés pour que la hauteur des nouvelles constructions ne dépassent pas celle des bâtiments existants de l’autre côté de la rue.


La biodiversité en danger

L’étude mentionne qu’il est peu vraisemblable que le périmètre de la demande abrite des espèces rares ou menacées de la faune.

Il y a pourtant 5 espèces, présentes sur le site, reprises sur les listes des animaux à protéger car en voie de disparition.

Le site tout entier est classé depuis 1992 comme site de grand intérêt biologique (SGIB)


Architecture pauvre en qualité

L’architecture des bâtiments proposée est en rupture totale avec les codes urbanistiques du quartier et est de basse qualité structurelle.

Ces bâtiments sont voués à se dégrader rapidement, quel sera l’avenir d’un tel lotissement?


Le patrimoine non mis en valeur

Aucune phase de la construction n’est consacrée à la mise en valeur du patrimoine. C’est pourtant un site classé comme monument et site à la Région Wallonne depuis 1982.


Zone doublement classée

Le site est doublement classé.

Pourquoi la Ville de Liège devrait-elle accorder un permis d’urbanisme à Matexi en quelques mois seulement?

  • Classement SGIB -> Site de Grand Intérêt Biologique par la Région Wallonne
  • Classement IPIC -> Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel par la SPW

En rose pâle : site classé IPIC et SGIB


Documents relatifs au projet

DGO4: Réponse au Recours contre la modification de voirie

Dossier de réclamation UADC

Rapport de la SPI+ de 4 pages
(12000 euros facturés au contribuable)

Etude d’incidence Matexi

Avis du Pole Environnement

Décision du Collège concernant la modification de voirie:

Plan d’alignement

Ouverture de voirie