Rassemblement citoyen au parc des Oblats le samedi 24 Avril 2021 à 14h

Rassemblement citoyen au parc des Oblats le samedi 24 Avril 2021 à 14h

Le collectif de quartier de la Bonne Femme et Peuple & Culture asbl vous
invite à participer au rassemblement citoyen organisé contre la
bétonisation dans les espaces communs du parc des Oblats – Chartreuse.
Cela se déroule ce samedi 24 avril 2021 à 14 à l’entrée du parc au
niveau de la rue Soubre à Grivegnée.

Read More

Analyse du Conseil Communal – 29-06-2020

Des 43 remarques relevées dans vos lettres de réclamation AUCUNE n’a été retenue !

On peut se demander si la décision de l’urbanisme est purement objective ou est-elle dictée par la majorité au Collège?

« Point de réclamation non retenu »

Mention qu’on peut lire, parfois sans plus d’explications, en dessous de chaque réclamation de citoyen. A quoi sert de faire une enquête publique si les décisions ne sont pas objectives, où est la démocratie dans cette conclusion?

télécharger le document de décision du Collège

Est-il concevable que dans 3585 courriers, aucune des remarques ne soient pertinentes?

Matexi a remis sa demande de permis ‘vide’ 1 jour avant le changement de législation du code Wallon du patrimoine car il savait que sa demande aurait été rejetée par la suite.
L’AWAP (Agence Wallonne du Patrimoine), interrogée par le Fonctionnaire délégué, à remis un avis DÉFAVORABLE sur le projet Matexi.

Lors du Conseil communal de lundi dernier, Christine Defraigne ment dans ses propos, déforme la vérité et essaye de noyer le poisson dans un flot d’arguments parfois sans fondement.

Zones menacées :

Phase 1 (Magenta 20 000m²) le projet de Matexi

Phase 2 (Rouge 48 000m²) une parcelle du propriétaire défaillant Immo Chartreuse. Aucun projet de sauvegarde ou de préservation

Phase 3 (Magenta 21 000 m²) une  parcelle du propriétaire Matexi potentiellement constructible car l’affectation au plan SOL est inchangée.

2:47:00 – Début du débat « Chartreuse »

2:49:12 : La SPI a fait un long rapport verbal, oral au collège.

FAUX !  Le rapport fait seulement 4 pages, il a couté 12 000 euros aux contribuables et reprend exactement les scenarii évoqués par le collectif 2 ans auparavant. Peut-on se permettre une analyse aussi pauvre?

2:51:25 : Force a été de constater des divergences et des différences d’appréciation. Les modérés (majorité silencieuse) nous  ont exprimé une demande de contrôle social.

FAUX ! On parle ici de quelques riverains âgés, qui ont une opinion différente et qu’on respecte bien évidemment, mais qui ne peut être mis en balance avec les milliers d’autres réclamants.

La Chartreuse est un endroit convivial et sécurisant.

2:52:10 : Les plus « radicaux », les plus mobilisés. Je dis ça comme un constat, sans jugement de valeur voient d’un oeil apaisé, pour autant que ça ne soit pas en face de chez eux mais plutôt en face de chez d’autres, la présence d’une urbanisation raisonnable.

FAUX ! La première échevine commence à nous décrire comme radicaux, terme à connotation négative. Ensuite elle affirme qu’on voit d’un bon oeil une construction, ce qui va à l’encontre du combat que nous menons depuis plus de 2 ans maintenant.

Tant que ça n’est pas en face de chez soi ? Aucun des membres de l’associatif n’aurait de problème de vis à vis avec le projet Matexi. Le problème se situe dans la défense d’un espace vert pour TOUS les liégeois et ne se résume pas à une vision étriquée de ‘pas en face de chez moi’.

2:52:30 : Certains m’ont même exprimé, que, cette construction, de préférence pas en face de chez soi, plutôt un peu sur le côté, en face de chez le voisin, et pourquoi pas, m’a t-on dit dans la réserve naturelle, moyennant, me dit-on, révision du plan de secteur.

FAUX ! Christine Defraigne affirme une nouvelle fois, afin de décrédibiliser le fondement de l’action, que UADC préfère qu’on construise dans la réserve naturelle.

Il faut savoir qu’il y a effectivement une zone verte appartenant à la ville (en réalité un espace bétonné et envahi de renouée du japon et non une réserve naturelle) de la même surface juste à gauche de la parcelle Matexi.

Cette zone est en front de rue et adjacent à des bâtiments existants.

Sur une suggestion de Louis Maraitre (MR), il a été évoqué l’idée de faire un switch entre la parcelle classée, d’une valeur inestimable au niveau de la faune et la flore, qui appartient à Matexi et la parcelle pauvre en diversité qui appartient à la ville.

2:53:00 : Bon, c’est quand même du lourd une révision du plan de secteur et construire dans une réserve naturelle, j’en fais appel aux défenseurs de l’environnement.

FAUX ! Les défenseurs de l’environnement essayent par tous les moyens possibles d’éviter ce drame écologique que serait laisser MATEXI s’implanter sur le site la Chartreuse.

2:53:37 : Ce changement d’affectation s’avère impossible, et n’aboutira pas.

FAUX ! Avec un peu de courage politique et une motivation suffisante, ces cas de figures ont existé par le passé, un changement d’affectation est possible. Par contre, la première échevine n’a même pas effectué de demande officielle pour ce changement d’affectation, pas plus que d’essayer de changer l’affectation de la parcelle Matexi ou de faire valoir le double classement du site, alors qu’elle en a le pouvoir.

2:55:00 : Le conseil se prononce simultanément sur le projet et sur la demande de modification d’alignement. A ce stade la ville ne délibère pas de la délivrance du permis. Sans préjuger de l’avis sur le projet qui sera rendu ultérieurement.

Au vu du manque d’écoute des citoyens sur ce dossier, qu’avons-nous à attendre du Collège sinon une décision favorable au projet Matexi? En quoi les arguments rejetés lors de l’étude d’incidence seraient différents lors de l’attribution du permis?

2:56:45 : Et sur les 3585 réclamations, me dit-on, 2984 ont été jugées irrecevables parce que non signées. Il y a eu 601 réclamations jugées recevables. … les copier-coller ça existe.

FAUX ! Au début de l’enquête publique, nous avons fait toutes les démarches nécessaires afin de s’assurer que les réclamations adressées par mail seraient valides.

Juste avant la date limite d’envoi des réclamations, l’urbanisme nous a imposé de leur rendre sous format papier, donc nous avons été obligé d’imprimer plus de 3500 lettres. Les e-mail étaient recevables, les courriers papiers ont été refusés par manque de signature. Une honte en terme de procédure et de démocratie.

C’est une nouvelle fois une manière de décrédibiliser et minimiser l’action citoyenne.

Derrière chaque courrier, il y a un citoyen qui s’exprime !

3:01:40 : La ville s’est engagée à sanctuarisé 36 ha sur 38ha d’espace vert de qualité.

FAUX! Comment la ville compte tenir ses engagements, vu qu’aucune démarche n’a été réalisée dans ce sens ? Sur les 38ha, 18 Ha sont déjà en espace vert.

Donc, il en reste 20ha comprenant la zone du fort qui n’est soumis a aucun projet, ni aucune vision de préservation.

Le phasage est toujours d’actualité, tant que rien n’est modifié sur le plan de secteur « SOL ». Si on commence à sacrifier 2 Ha de forêt, où s’arrêtera t-on?

3:03:15 : Immo Chartreuse propriétaire défaillant, est soumis à la taxation sur les immeubles abandonnés… A ceux qui m’ont dit y a qu’à exproprier les italiens, ils en demandent 6 millions d’euros.

D’où provient ce chiffre? Aucun montant n’a été avancé à ce stade.

3:07:58 : La ville est un partenaire fiable, elle a une vision d’ensemble de ce qu’elle veut faire, elle a une vision globale pour le site de la Chartreuse.

Liège n’a toujours pas de Bouwmaster, aucun recensement d’espaces verts n’a été effectué, aucune zone de réaffectations prioritaires n’a été définie. La ville traite chaque demande immobilière de manière séparée; pour preuve: les nombreuses zones vertes qui doivent se battre pour sauver ce qui peut l’être (Ry-Poney, Bois l’évêque, Bois d’Avroy, Naniot, Roccourt et j’en passe…)

Tous les partis politiques, toutes couleurs confondues, particulièrement le PS et le MR, ont promis lors des élections de préserver le site de la Chartreuse.

Où en est-on à ce jour?

La Chartreuse est plus que jamais menacée.

La ville ignore les résultats de son enquête Liège 2025.

La Chartreuse était le projet qui a reçu le plus de votes. Qu’en fait le Collège? Absolument rien !

Si le projet de construction est accepté, nous n’aurons d’autres recours que d’aller au conseil d’état afin de casser la décision.


Bonne année 2021

En 2020, nous avons atteint les objectifs du Crowfunding en collectant près de 15 000 euros ! 💪💪💪

La Chartreuse vous remercie du fond du cœur pour votre participation 👏

🌳🌳 Que 2021 nous apporte le plaisir de voir notre patrimoine préservé ! 🌳🌳

Bonne Année.

Recours en urgence contre la modification de la voirie à la Chartreuse

Vous avez été nombreux à demander ce qu’il convenait de faire contre la modification de la voirie qui augure d’une acceptation du projet Matexi dans un avenir proche.

Il reste 4 jours pour écrire un courrier à la Région Wallonne (DGO4)

Si vous souhaitez introduire une réclamation, vous trouverez ci dessous les liens permettant de télécharger les documents à mettre en annexe et la lettre type à envoyer.

La lettre type est à personnaliser avec vos noms, prénom, adresse complète, téléphone.

Les annexes doivent être jointe au courrier.

Un courrier en recommandé avec accusé de réception n’est pas obligatoire, mais recommandé.

L’adresse d’envoi est :

Direction générale opérationnelle
Aménagement du Territoire, Logement, Patrimoine et Energie du Service public de Wallonie
Madame la Directrice générale
Rue des Brigades d’Irlande, 1
5100 Namur

Ne tardez pas !

La Chartreuse en danger

LA CHARTREUSE EN DANGER !

Malgré le nombre impressionnant de réclamation adressées à l’Urbanisme en réponse à l’enquête publique, Christine Defraignes semble préférer être au chevet de Matexi plutôt qu’à l’écoute de ses citoyens.

Plus de 3585 réclamations cumulées !

Elle a en effet fait voter majorité contre opposition (La présente décision a recueilli 26 voix pour, 13 voix contre et 3 abstentions) l’acceptation d’une modification de voirie qui laisse présager l’acceptation de l’ensemble du projet immobilier qui menace la zone de 20 000 m² boisée.

Construire à la Chartreuse représente plus de 40 000 arbres abattus.

La superficie concernée par le projet (20 000 m²), si on la reporte à l’échelle au centre ville représenterait l’abattage de la place du Marché, l’hôtel de ville, toute la place Saint-Lambert, l’ilot Saint-Michel, Galeria Inno et toutes les galeries Saint-Lambert.

La ville de Liègese targue de vouloir devenir verte et s’engage à planter 20000 arbres. Où est le bénéfice si, par ailleurs, on en abat beaucoup plus?


Conférence | Mes pieds, ma liberté !

La Plateforme Ry-Ponet,
L’asbl Tous à pied,

Ont le plaisir de vous convier à la conférence:

« Mes pieds, ma liberté ! Redécouvrons les vertus de la marche du quotidien ou de loisir, valorisons nos sentiers et petites voiries publiques » le mercredi 12/02/2020 à Chênée.

Dans le cadre de ses activités de défense et de valorisation du site du Ry-Ponet situé sur les communes de Liège (Chênée & Grivegnée), Beyne-Heusay, Fléron (Romsée) et Chaudfontaine (Vaux-sous-Chèvremont), notre Plateforme Ry-Ponet a la plaisir de vous inviter à une conférence intitulée « Mes pieds, ma liberté ».

https://www.facebook.com/events/910437656025123/

Plus d’infos au 0486/41.38.03
ou par mail à l’adresse ryponet@gmail.com
ou sur www.ryponet.be

Agenda

Cette année, le Grand Nettoyage de Printemps aura lieu les 26, 27, 28 et 29 mars 2020.

L’asbl Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, a d’ores et déjà demandé à Un Air de Chartreuse de créer son équipe.

Nous reviendrons vers vous après l’enquête publique qui mobilise actuellement toute notre énergie.

Saluons, au passage, l’action de l’équipe de « Une heure pour ma ville » présente à la Chartreuse le 24 novembre 2019.

Liège à Pied

(Charly Bailly, Julien Chapaux et Julian Huls, aux Éditions de la Province de Liège)

Le 7ème parcours bucolique et urbain proposé par les auteurs de ce petit guide que tous les Liégeois devraient avoir sous la main passe par la Chartreuse. N’attendez pas les beaux jours pour (re)découvrir le caractère ouvert et magique du patrimoine naturel du site !

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google