Sondage – Avenir du fort – résultats provisoires

Chers amis de la Chartreuse,

Nous nous préoccupons de l’avenir du Fort et du Parc de la Chartreuse. Nous savons que plusieurs acteurs économiques et politiques ont des projets d’aménagement de la zone du Fort.
Plutôt que de devoir accepter ou refuser en bloc un projet que nous découvrirons par la presse, nous préférons anticiper les choses en nous intéressant dès à présent à l’avenir du site du Fort.
Nous souhaitons que les voix des riverains et de toutes les personnes qui aiment la Chartreuse soient prises en compte dans les choix qui seront faits.

Je participe au sondage
Télécharger les résultats du sondage

C’est pourquoi nous avons soumis un petit questionnaire aux citoyens afin qu’ils puissent donner leur avis. Des adultes de tout âge nous ont répondu, (entre 20 et 70 ans essentiellement).

Ce sont autant des riverains que des habitants de quartiers plus éloignés ou des citoyens habitant hors de la ville de Liège qui ont pu se manifester. La fréquence des usages des personnes interrogées est également variée. Ce sont donc des citoyens aux profils éclectiques qui ont pu partager leurs usages de la Chartreuse.

Sur les 800 personnes ayant répondu au sondage, il en ressort qu’une large majorité utilise le parc pour se balader et observer la faune et la flore. Il y a également beaucoup de sondés qui viennent écouter les oiseaux ou encore explorer les bâtiments pour découvrir les traces du passé.

Parmi les différents aménagements et les types d’activités que les citoyens voudraient voir se développer dans la zone du Fort, ceux-ci sont davantage très favorables à des parcours de promenade, des parcours pédagogiques de découverte de la nature, un refuge pour la biodiversité voire plutôt favorables à des jeux, équipements ludiques et activités sportives ou encore des activités culturelles, éducatives ou artistiques. Face à cela, ils sont davantage très défavorables à des projets de logements ou d’activités économiques.
Lorsque l’on évoque le projet de la zone du Fort qui a été évoqué dans la presse, ce sont pas moins de 86% des citoyens qui ont un sentiment plutôt défavorable envers ce projet.

En consultant un panel varié d’utilisateurs du parc et en leur permettant ainsi d’avoir leur mot à dire, il en ressort que les citoyens ne veulent ni des projets de logements ni des projets nuisibles à l’environnement. La richesse de la zone du Fort découle d’une combinaison harmonieuse entre son patrimoine et sa biodiversité. Cela permet aux citoyens de tous horizons de se balader et de s’évader dans ce poumon vert de la ville de Liège. Les habitants de Liège et d’ailleurs penchent donc pour une utilisation verte, saine et raisonnée de la zone du Fort du Parc de la Chartreuse.

C’est pourquoi nous vous demandons votre avis à travers ce petit questionnaire qui vous prendra environ 5 min à remplir.

Je participe au sondage
Télécharger les résultats du sondage

PAS DE CLÔTURE DANS LA NATURE !

APPEL à TÉMOINS

Vous fréquentez les sentiers de la Chartreuse et des Oblats depuis de nombreuses année?

Dans le cadre d’une action en justice afin de rendre les chemins et sentiers au public qui les utilisent, le collectif « OBLATS » doit récolter de nouveaux témoignages sur des formulaires ad hoc, y joindre une photo/photocopie de la carte d’identité du témoin et suivre une série de recommandations dans la rédaction afin de les rendre plus solides.

C’est un exercice qui peut ne pas être évident c’est pourquoi vous trouverez ci-bas les recommandations nécessaires à leur rédaction ainsi que les documents d’attestation et une carte permettant de préciser où se trouver les chemins et sentiers aujourd’hui empêchés par la clôture.

Si besoin, le collectif Oblats va tenir des permanences pour accompagner, d’un point de vue formel, les témoignages, leur récolte et aider à la photocopie ou l’impression de la carte d’identité ou autres documents à joindre.

Sur demande, il est également possible que des personnes du collectif viennent à votre domicile pour vous aider.

La première permanence du collectif Oblat se déroulera le lundi 20 février de 14 à 17h dans les locaux de Peuple et Culture ASBL (Rue du Beau Mur 45, 4030 Grivegnée. Le local se trouve derrière l’église des Oblats).

Comment rédiger son témoignage ?

Il faut imprimer la pièce jointe intitulée « Attestation 961 CJ » et la remplir.

Le témoignage concernant vos déclarations et observations sur votre usage des sentiers et chemins dans le bois des Oblats doit se faire demanière manuscrite.

Cela se fait après la phrase  » « déclare rédiger la présente attestation en vue de sa production en justice, tout en étant conscient qu’une fausse attestation m’expose à des sanctions pénales ; c’est dans ce contexte que je donne la relation suivante des faits auxquels j’ai assisté ou que j’ai personnellement constatés »dans le document d’attestation.

Identifier les chemins via la documentation
Télécharger la documention
Télécharger le formulaire légal à remplir
télécharger le Formulaire 961 CJ

L’important dans les témoignages n’est pas le nombre de page ou leur nombre mais bien leur qualité.

Plus le témoignage est précis sur les dates, les périodes, les chemins utilisés et les motivations de leur utilisation, plus celui-ci sera probant.

La somme des témoignages doit prouver à la fois d’un usage généralisé et pluriel des sentiers mais aussi qu’ils sont bel et bien utilisés depuis au moins trente ans. Cela peut donc être des personnes qui utilisent ces sentiers depuis autant d’années comme des attestations qui, mises ensemble, permettent de maintenir une continuité sur ces trente ans. Plus les descriptions sont pertinentes et précises, meilleures elles sont.

Lorsque vous avez fini de rédiger votre témoignage, n’oubliez pas de signer et dater sur chaque page de votre document. Puis de nous le renvoyer avec une photocopie ou une photo de votre carte d’identité. Vous devez également préciser si vous avec un lien de parenté ou d’alliance ou de subordination ou de collaboration ou de communauté d’intérêt avec un ou une membre du collectif Oblats et/ou des plaignants. N’hésitez pas à revenir vers nous en cas de question.

Pour finir, si vous avez des contacts privilégiés avec, par exemple, des mouvements de jeunesse, des écoles, un cercle naturaliste, des membres des potagers collectifs, bref avec des personnes issues « d’institutions » ou « collectivités » qui ont fréquenté le bois des oblats et ses chemins, n’hésitez pas à nous donner leur contact ou les inviter à nous contacter.

Encore un tout grand merci pour votre aide,

Loïc pour le Collectif Oblat

Un début de « Stop béton ! » à Liège ? (source OLT Liège)

Un début de « Stop béton ! » à Liège?

Today in Liège (le bulletin électronique quotidien d’information locale) le rapporte dans son édition du jeudi 26 janvier : lors des vœux du Collège, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, a annoncé sa volonté de ne plus autoriser à l’avenir l’urbanisation de terrains qui n’ont jamais été bâtis.

Read More

Projet d’éco-paturage sur la parcelle de la ville rue des Fusillés

Aménagement d’un Eco-paturage et d’un verger

Prochaine installation des aménagements pour les moutons et mise en place du verger du coté de la rue des fusillés.

 

Un courrier va être envoyé aux riverains très prochainement.

 

 

 

CHARTREUSE : UN ACCORD EST TROUVÉ

📰🚩📰🚩📰 Communiqué de presse 📰🚩📰🚩📰

🌳🌳🌳🌳 CHARTREUSE : UN ACCORD EST TROUVÉ 🌳🌳🌳🌳

Ce dimanche 25 septembre, le Bourgmestre Willy Demeyer a organisé à l’Hôtel de Ville une réunion de conciliation entre la société Matexi, Un Air de Chartreuse et des représentants des occupants du site.
Les parties ont convenu ce qui suit :

• D’une part, la société Matexi ne poursuivra pas de projet immobilier sur l’ensemble du site lui appartenant.

• D’autre part, les représentants d’Un Air de Chartreuse et les représentants des occupants mettent fin à l’occupation du site sans titre ni droit légal.

• Par ailleurs, Matexi ne fera pas exécuter la décision de justice, en sa faveur, permettant l’expulsion.
La fin de l’occupation et la remise en état du site seront entamées dès ce lundi.

La Ville de Liège et la société Matexi poursuivront leurs contacts afin de dégager une solution qui préserve les intérêts légitimes de Matexi.

Le Bourgmestre remercie l’ensemble des parties pour l’accord dégagé.

🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳 🌳🌳🌳🌳